Une brève histoire BIM

Histoire BIM

De nos jours, le BIM est un vaste sujet et il semble que tout le monde en parle en utilisant souvent des mots fortement descriptifs comme « Efficacité » , « Numérisation » , « Compatibilité » et etc. (et d’autres pareils). Quoique la plupart d’entre nous soit bien consciente des avantages d’utiliser des systèmes, il est un peu difficile de saisir la pratique ultime que le BIM (Building Information Modeling) nous apporte au jour le jour.

Voilà pourquoi nous avons pensé que ce serait une bonne idée de partager avec vous une histoire réelle BIM. Dans les paragraphes suivants je vais raconter une histoire envoûtante dans laquelle les protagonistes surmontent des obstacles troublants par la persévérance et l’ingéniosité montrant la force immense de volonté. Et cela est tout dans le contexte du monde BIM défavorisé. Je voudrais encore une fois de souligner que cela est à 100 % authentique. C’est la vie réelle.

L’histoire

Il était une fois (plus précisément au mois d’octobre en 2014), les bons gens de la filiale bulgare de Cobuilder ont décidé de déménager dans un nouveau, plus grand bureau. Donc, ils l’ont fait. C’était un magnifique immeuble de bureaux dans le centre-ville avec une jolie façade en verre et beaucoup de salles pour l’équipe croissante de Cobuilder Bulgarie.

Nous nous sommes installés dans une place confortable et tout a semblé d’être agréable sauf une chose – les fenêtres dans le bureau n’étaient pas conçues pour être ouvertes.
Bien que les possibilités de la climatisation moderne soient impressionnantes, tous seraient d’accord qu’il est important d’obtenir un peu d’air frais de temps en temps.

Alors, nous avons décidé d’ajouter aux fenêtres plusieurs mécanismes d’ouverture …

La lutte…

Nous avions besoin de changer les fenêtres qui ne peuvent pas être ouvertes. Nous voulions le faire en installant des fenêtres qui peuvent être ouvertes mais en gardant l’apparence extérieure de l’édifice.

Bien sûr, d’abord, nous sommes allés à l’entreprise Gestion de patrimoine.

Après avoir parlé avec cette entreprise, nous avons appris que le gestionnaire de patrimoine n’avait aucune information sur les spécifications des fenêtres ou sur leur fabricant.

Puis, nous avons contacté l’investisseur, qui nous a dit qu’il ne pouvait rien faire… En faisant les choses plus difficiles, il nous avait dit que pour une certaine raison, l’entreprise générale du bâtiment ne pouvait pas être contactée par téléphone ou email. La seule chose que nous pouvions faire, c’était de commencer à chercher parmi nos contacts la façon d’entrer en contact avec l’entreprise.

Plusieurs jours et quelques appels téléphoniques plus tard, nous avons finalement trouvé l’entrepreneur élusif. Nous espérions qu’il pourrait trouver une solution de notre problème.
Nous nous tromperions royalement. Il s’est avéré que l’entrepreneur a été lourdement frappé par la crise économique et il n’était plus en affaires. C’est une bonne raison pour laquelle, l’entrepreneur ne pouvait pas être trouvé facilement.
Cependant, l’entrepreneur n’avait aucune idée pour les spécifications des fenêtres et nous avons été transférés vers le sous-traitant qui avait installé les fenêtres sur ce projet.

Nous étions revenus sur la trace et nous espérions que ceci serait le jour dans lequel nous commanderons les fenêtres que nous attendions si longtemps. Mais nous avons compris que cette entreprise a installé le produit final. Evidemment, le cadre et le vitrage de la fenêtre ont été achetés de deux différents importateurs. Heureusement, ils gardaient tout ce qui est lié à la vente et ils avaient l’inventaire exact pour pouvoir continuer la recherche des fenêtres. Cette entreprise nous a donné les contacts des deux autres entreprises et nous avons continué cette recherche.

Il n’a pas fini là

Nous avons contacté les deux entreprises qui nous ont poliment expliqué qu’ils étaient habitues à importer d’un grand fabricant grec. Mais pour des raisons mal connues, ils ne font plus affaires avec cette entreprise. A ce point, nous avons renoncé l’idée d’avoir des fenêtres ouvrables et commencer à penser que la climatisation est notre seule option. ET cela ne pourrait pas si mal.

Heureusement, nous avons continué et nous avons réussi à trouver des spécifications correctes du cadre de la fenêtre et du vitrage et nous avons compris le nom du fabricant en Grèce.

En sentant comme gagneurs, nous avons appelé et commandé l’ensemble parfait des fenêtres pour notre nouveau bureau. Quelques semaines plus tard, nous avons installées les fenêtres et nous continuons de les utiliser.

La fin

… mais avant que l’histoire finisse. Pour vous, tous les fans de cette histoire. Allez, amusez-vous avec une autre courte histoire concernant nos caractères dans le monde du BIM.

Nous raterons ce contexte et nous avançons à  »La Lutte »

La lutte (version BIM)

Nous avions besoin de plusieurs fenêtres qu’on peut ouvrir. Mais nous ne devions pas compromettre l’apparence extérieure du bâtiment.

Nous sommes allés dans le bureau du gestionnaire de patrimoine. Il nous a accueillis poliment, il a ouvert son ordinateur portable et il a vérifié les données attribuées au modèle BIM par ProductXchange de coBuilder. Ensuite, il a appelé l’entreprise en Grèce et commandé l’ensemble des fenêtres.

La fin

Ce n’est pas trop amusant, non?

La vérité est que si nous le voulons ou pas, si nous sommes préparés pour cela ou pas, le BIM se précipite vers nous. Pour cette raison il sera mieux d’être préparés pour cette collision si nous voulons rester dans l’industrie. Nous sommes à l’aube d’une transformation numérique imminente qui révolutionnera complètement la façon dont nous gérons nos projets. Nous pouvons être sûrs que les clients, eux-mêmes, l’exigeront. Mais comment pouvons-nous les accuser ? Tout le monde veut ses propriétés compatibles BIM.