Un réel pas en avant pour la normalisation BIM
Publication de la norme EN ISO 23386

Mis à jour le 13 mai 2020

Chez Cobuilder, nous avons consacré une grande partie de notre communication à l’élaboration de normes pour les données BIM. C’est pourquoi, nous sommes extrêmement fiers d’annoncer qu’une norme importante dont nous vous avons parlé a été publiée – il s’agit de la norme ISO 23386.

Lien vers la norme

Pourquoi la norme EN ISO 23386 est-elle importante pour mon activité ?

L’objectif principal de la norme EN ISO 23386 est de permettre un échange qualitatif des données de construction entre les acteurs de l’industrie, pour des utilisations multiples, au sein de différents outils numériques.  Ces outils numériques peuvent être le modèle numérique lui-même (il s’agit de données structurées, de géométrie et de documentation, vous vous souvenez ?), différents configurateurs de produits numériques, des systèmes PIM internes, des systèmes de gestion des installations, etc.

En termes simples, les caractéristiques des produits, systèmes, composants, processus doivent être communiquées numériquement au sein de l’environnement commercial actuel du secteur de la construction. Dans le monde numérique, ces caractéristiques sont appelées « propriétés » des produits.

Afin de garantir à ces caractéristiques ou propriétés d’être interprétables par ordinateur, modulables et cohérentes (pour les utiliser dans divers logiciels), elles doivent être créées selon une méthode convenue. C’est exactement ce que prévoit la norme EN ISO 23386.

Examinons 3 thèmes importants + 1 bonus détaillés dans cette norme :

digital twin

Toutes les propriétés sont décrites par les attributs auxquels elles sont reliées

EN ISO 23386 fournit une méthodologie pour définir et gérer les caractéristiques des objets de construction en vue d’une utilisation numérique.

Thème important n°1 : Propriétés et attributs

La propriété d’un produit est le plus petit élément définissant ce produit, qui est destiné à être utilisé en numérique. En tant que plus petit élément de base, la propriété doit contenir des « métadonnées » extrèmement importantes. Ces « métadonnées » sont appelées des attributs. Les attributs représentent une dénomination et une définition convenues d’un commun accord, des traductions et des liens avec d’autres types de concepts tels « l’unité », « la valeur », etc., des contraintes de type et de format des données, l’historique des versions, etc.  Les attributs n’existent pas s’ils ne sont pas associés à une propriété, car ils ne sont que ses descripteurs. La propriété a besoin de tels descripteurs afin de servir les cas d’utilisation, à la fois de l’échange d’informations ET, de la gouvernance des données ; ce qui est établi par la norme EN ISO 23386.

Le principe de la norme EN ISO 23386 est de relier chaque caractéristique (appelée « propriété » dans le monde numérique) à des attributs. Un exemple d’attribut est une unité ou une définition dérivée d’une norme de référence dans un contexte local particulier. Il peut également s’agir d’un identifiant unique appelé GUID.

digital twin

Le comité CCEN TC/442 Working Group 4 lors d’une session de travail animée par Frederic Grand, Chef du groupe de travail 1

Tous les dictionnaires qui suivent la norme doivent être en mesure de fournir un ensemble spécifique d’attributs comme DÉFINITION de la propriété.

Thème important n°2 : Dictionnaires de propriétés, d’attributs et de données

Pour pouvoir être utilisées par divers systèmes, les propriétés et leurs relations avec les attributs doivent être stockées quelque part.

Ce stockage s’appelle un dictionnaire de données. Il n’existe pas de dictionnaire de données universel dans le monde. La norme pour les dictionnaires ISO 12006-3 (également connue sous le nom de IFD) permet à de nombreuses organisations de développer leurs propres dictionnaires de données.

Actuellement, les experts du CEN/TC442/WG4 veillent à ce que les normes IFD et EN ISO 23386 soient alignées afin de garantir à tous les dictionnaires du monde de pouvoir stocker les propriétés et leurs attributs de manière cohérente.

Cobuilder dispose de son propre dictionnaire de données, en réalité un système qui va au delà d’un simple dictionnaire. Il est appelé Cobuilder Define. Grâce à notre connaissance approfondie des normes, nous sommes parmi les premières organisations à mettre en œuvre la norme ISO 23386.

Propriétés des systèmes et des produits selon la norme EN ISO 23386

Connecter différents logiciels, classifications, etc. à travers un langage numérique commun est l’objectif clé de la norme EN ISO 23386.

Thème important n°3 : Propriété et gouvernance

Dans le cadre de la norme ISO 23386, la pratique cautionnant les propriétés échangées est appelée gouvernance des données. Il s’agit d’une préoccupation majeure dans la norme expérimentale française PPBIM (XP P07-150), qui préfigurait la norme EN ISO 23386.

Le processus décrit dans ces deux normes crée un système de validation de tous les contenus numériques rigoureux. Il définit la manière dont les propriétés et les groupes de propriétés doivent être établis par des experts de dictionnaires de données reconnus et fiables, ainsi que la manière dont ce contenu doit être mis en correspondance avec d’autres dictionnaires de données.

Concernant Cobuilder Define, les experts s’assurent que chaque contenu, par exemple une propriété ou un attribut, soit défini et référencé par une source crédible. Les experts garantissent la qualité du contenu des dictionnaires de données en respectant les processus de normalisation des données et, aident la communauté mondiale à créer de nouveaux contenus selon les meilleures pratiques.

Thème bonus : Propriétés et modèles de données

Enfin, les propriétés stockées dans le cadre d’un dictionnaire de données sont utilisées pour répondre à des questions spécifiques. Cela prend forme lors de la création des Modèles qui relient les propriétés dans une structure de données spécifique. Ces modèles de données sont appelés Modèles de description. Les Modèles de description répondent à de multiples objets, grâce à eux, vous pouvez facilement créer un ensemble de propriétés qui répondent à diverses conditions fixées par les demandeurs de données.

Si un système a la requête suivante « quelles sont les caractéristiques de performance nécessaires pour le marquage CE d’un produit XX dans l’UE », un Modèle de description peut être créé pour répondre à ce besoin. Ce Modèle de description est, bien entendu, lié à l’ensemble conceptuel des propriétés contenues dans la structure du dictionnaire de données.

Notre propre Vive-président Recherche, Espen Schulze, dirige un groupe au sein du CEN/TC442/WG4 qui travaille sur une norme visant à définir les principes et la structure des Modèles de description pour les objets de construction en parfaite conformité avec la norme EN ISO 23386. La norme qui traite de la relation entre les propriétés et les Modèles de description est appelée prEN ISO 23387. Elle sera publiée courant 2020.

Cobuilder et la norme EN ISO 23386

Chez Cobuilder, nous avons suivi et participé activement au partage des connaissances liées à l’échange et à l’utilisation des données de construction dans l’environnement BIM.

Notre première priorité a toujours été d’implémenter ces normes dans nos systèmes. C’est pourquoi, au cœur de nos systèmes nous avons un seul principe – extrêmement important à la lumière de la nouvelle norme EN ISO 23386 – : « les données doivent être partagées, car les données sont la valeur ».
Afin d’aider le secteur de la construction à tirer parti des technologies numériques, nous avons conceptualisé et créé une plateforme qui permet l’échange de données qualitatives pour répondre à de multiples besoins.

« Se connecter » est au cœur de notre proposition de valeur et de notre devise Cobuilder. Cela signifie que nous nous engageons à connecter les logiciels et les acteurs du secteur par l’utilisation de données. Et nous nous rapprochons de cet objectif puisque les meilleures pratiques en matière de création de propriétés sont désormais disponibles en tant que norme, dont tous les fournisseurs de logiciels et les acteurs de la chaîne de valeur tirent parti.