digital twin

Roland DOMINICI, Directeur Général de Cobuilder France, partage son expérience professionnelle

Roland DOMINICI, directeur général de Cobuilder France, filiale de Cobuilder AS, partage son expérience sur l’expérience des acteurs de la construction dans le domaine de la gestion de la donnée au service des processus BIM.

En France et au cours de ces dernières années, le nombre de projets de construction réalisés en « BIM » n’a cessé de progresser, comme l’illustre une récente étude menée par les cabinets Kyv Lab, ACTH et LGM dans le cadre du Plan Transition Numérique dans le Bâtiment (*). En effet, cette étude révèle que 315 avis de marchés publics intégrant les termes « BIM » ou « IFC » ont été enregistrés par la France au JOUE (Journal Officiel de l’Union Européenne) entre 2011 et 2016. A ce titre, la France est le 1er des pays européens les plus demandeurs de maquette numérique dans les marchés publics.

Néanmoins, ces données ne doivent pas occulter les progrès qui restent encore à accomplir afin que l’ensemble des acteurs de la construction, quelle que soit la taille de l’entreprise concernée, puissent s’approprier cette nouvelle manière de construire. En effet, pour atteindre cet objectif, il faut permettre à chaque acteur de faire les investissements nécessaires en compétences, équipements, formations mais également en outils et processus de gestion et d’échange de données.

S’il y a encore 5 ans le BIM se résumait, pour un grand nombre d’acteurs, à l’acte de modéliser un ouvrage en 3D avec Autodesk REVIT, en 2019, force est de constater que cette vision a considérablement évolué. En effet, désormais pour beaucoup d’entre eux, l’exigence d’une donnée de qualité est fondamentale au sein des processus métiers dont les processus BIM font partie. Les actions menées depuis 2015 dans le cadre du Plan Transition Numérique dans le Bâtiment et l’engagement fort des acteurs français dans les travaux de normalisation aux niveaux international, européen et national ont fortement contribué à cette évolution.

Cependant, nous avons constaté que de nombreux acteurs rencontrent encore des difficultés liées à la gestion et à l’échange de la donnée lors de la mise en œuvre des processus BIM. En effet, beaucoup d’entre eux n’ont pas confiance dans leurs données car ils ne disposent pas des outils et des processus leur permettant d’en garantir la qualité. Les multiples sources d’information, dont ils disposent dans leurs propres environnements, ainsi que les niveaux d’exigences requis variables entre acteurs et entre projets de construction sont autant de défis à relever pour éviter les incohérences et les erreurs des données qui sont échangées.

Ce constat ne fait que renforcer une de nos très fortes convictions chez Cobuilder qui est :  la normalisation est l’un des principaux moyens d’atteindre l’exigence de qualité. Fidèle à ses convictions, Cobuilder participe d’ailleurs activement et depuis de nombreuses d’années aux travaux de normalisation afin d’être en mesure de proposer des solutions à ses clients qui leur permettent de répondre à cette exigence de qualité de donnée.

digital twin

Chez Cobuilder, nous sommes convaincus que l’adoption d’une stratégie numérique pertinente pour le secteur de la construction repose sur deux piliers principaux : la normalisation et l’interopérabilité. Notre modèle repose sur le respect et l’enrichissement des normes de méthodes et de produits ainsi que des règlementations de la construction. Nous offrons une plateforme de solutions intégrées répondant aux besoins spécifiques des acteurs du secteur de la construction.  Elle permet la gestion et l’échange de données de qualité, basé sur des processus collaboratifs et qui garantissent la fluidité et la transparence.

Nos solutions permettent aux autorités et associations professionnelles du secteur de la construction de structurer les données des produits de construction en cohérence avec les normes de méthodes et de produits issues de l’industrie.

Grâce à nos outils, les fabricants peuvent facilement collecter leurs données provenant très souvent de multiples sources et les structurer en cohérence avec les normes de méthodes et de produits issues de l’industrie et les exigences du marché. Ainsi les fabricants fournissent des données cohérentes et adaptées aux différents cas d’utilisation afin que la chaîne de valeur puisse recevoir exactement ce qui est requis dans le bon contexte

Les produits développés par Cobuilder permettent au maître d’ouvrage et aux entreprises de définir leurs exigences en termes de données et de documents et les communiquer par la suite à leurs fournisseurs pour mise à disposition. Les données, une fois collectées, font l’objet de contrôles de conformités avec les solutions et produits mises en œuvre avant de pouvoir être consultées et partagées, au travers de formats d’échanges de données ouverts, par les logiciels BIM.

Cobuilder développe actuellement une solution pour les équipes de conception qui leur permettra de numériser les exigences du projet en termes d’ouvrages, de systèmes et de composants de systèmes (produits) ainsi que les niveaux d’information attendus à chaque phase du projet. Les utilisateurs pourront ensuite réutiliser les mêmes spécifications pour les adapter à d’autres projets et comparer les produits et les prix sur la base des mêmes critères, tout en automatisant le processus d’achat.

(*) PTNB « Le développement du BIM – Benchmark Européen – 26 JUIN 2018 »