NCC présente un nouveau
processus de gestion de données

permettant un flux efficace et sans papier dans les systèmes internes, tout en rationalisant l’échange d’information avec les fournisseurs

NCC est l’une des principales entreprises de construction et de développement immobilier dans la région nordique, avec un chiffre d’affaires de près de 57 milliards de couronnes suédoises et 17 000 employés.

Avec Cobuilder, nous partageons la conviction que l’utilisation des normes openBIM dans tous les processus est la voie à suivre pour travailler avec la conception et la construction virtuelles intégrées (VDC, Virtual Design and Construction) ou la modélisation des informations du bâtiment (BIM, Building Information Modeling).

En introduisant ce nouveau processus de gestion de données, nous sommes en mesure de répondre aux exigences des promoteurs immobiliers et nous pouvons déjà noter des améliorations en matière de prévisions et d’estimation des coûts. ’

Egil Berg, Responsable du Développement des activités numériques
what is a product type infographic

Click the image to view it in full size.

Le besoin de l’entreprise

Pour répondre à une demande croissante des promoteurs immobiliers, la NCC souhaitait mettre en place un flux de travail sans papier qui permettait la spécification et la sélection d’éléments de construction à utiliser lors de processus internes ou d’approvisionnement.

Défis à relever

L’utilisation de mots et de définitions hétérogènes au sein du secteur, ajoutée à une structure de données et un vocabulaire informatique disparates, font qu’il est long de s’assurer que les données soient correctes. De plus, il est difficile de faire en sorte que les ordinateurs communiquent de manière efficace.

Solutions

La NCC s’est associée à Cobuilder pour créer des données normalisées pour plusieurs éléments de construction, à l’aide de Modèles de description. Cela a permis de mettre en place une structure de données et un langage technique communs, qui permettent un échange d’informations transparent, utilisé à différentes fins, au bon moment et par différents acteurs.

Le flux de travail pour l’approvisionnement a été établi et testé avec des fournisseurs en utilisant des Modèles de description.

Cobuilder a aidé la NCC à utiliser l’IFC comme format de données neutre et non propriétaire pour échanger et partager l’information. L’étape suivante consiste à établir le lien entre les bases de données de NCC et celles des fabricants en développant une méthodologie. L’IFC transporterait les données définies et maintenues dans un dictionnaire de données basé sur la norme ISO 12006-3 (IFD), ainsi que sur les propriétés et les Modèles de description selon les normes prEN ISO 23386 et prEN ISO 23387 à venir.

Projet pilote

Pour ce projet, Cobuilder développe un tout nouveau prototype de logiciel que NCC pourra tester.

Le prototype nommé « Specify » intègre toutes les normes relatives à la gestion des concepts sémantiques des données dans le secteur de la construction. Il permet aux clients et aux entrepreneurs d’utiliser des structures de Modèles de description, pour créer des exigences en matière de données et les gérer à travers les rôles, les étapes et les niveaux d’information.

Le procédé de travail sans papier suivant a été exécuté au moyen du prototype « Specify » :

  • La NCC pourrait définir des règles concernant les données nécessaires à un élément de construction, afin que les architectes puissent à leur tour être précis lorsqu’ils ajoutent un élément de construction particulier à un projet.

  • L’architecte pourrait entrer certaines valeurs de spécification, puis assigner au fabricant une demande de spécification plus précise.

  • Le fabricant de fenêtres pourrait suggérer des options, également basées sur son expertise du produit, toujours dans la même structure de données.

  • Enfin, l’architecte pourrait prendre une décision éclairée et spécifier un produit ou un matériau de construction et le renvoyer à l’entrepreneur pour qu’il le conserve dans sa base de données.

Résultat

En introduisant ce nouveau processus de gestion de données, la NCC a fait un bond en avant vers un flux d’approvisionnement plus efficace et sans papier.

En utilisant des Modèles de description pour fournir la structure et le langage nécessaires aux échanges de données numériques entre les différents acteurs, la NCC a pu maintenir le « fil d’or » de l’information et tirer profit de la façon dont les données ont été traitées :  » numériquement et de manière normalisée tout au long du processus interne « .

Grâce à la structure commune d’échange d’information, la NCC a pu enrichir sa base de données sur les éléments de construction et stocker toutes les données à des fins d’analyse historique.

Cette approche a permis d’intégrer une base de données potentielle avec des partenaires stratégiques afin d’atteindre une plus grande automatisation.

Remerciements

Cobuilder tient à exprimer sa gratitude à son partenaire avant-gardiste : ‘’la NCC’’, qui a continuellement fait part de ses commentaires et de son « savoir-faire » pour nous aider à développer des solutions adaptées aux besoins de l’industrie.