Qu’est-ce qu’un Modèle de description
(Data Template) ?

Evolution du secteur de la construction grâce aux normes

Au sein du secteur, chaque organisation a sa propre façon de structurer les données ; et c’est très bien ainsi. Cependant, pour pouvoir communiquer et échanger des informations avec d’autres organisations et systèmes de manière fiable, un terrain d’entente est nécessaire. Une approche concertée de la structuration et de la transformation des données en un contenu interopérable doit être mise en œuvre dans l’ensemble du secteur de la construction. Elle permettra aux organisations de toutes tailles de faire avancer leurs initiatives de numérisation et de bénéficier des nombreuses technologies disponibles sur le marché d’aujourd’hui. Plus important encore, une approche commune du développement de Modèles de description dans le secteur de la construction facilitera l’échange de données et accélèrera la transformation numérique de l’ensemble du secteur.

Pour répondre à ce besoin, la méthodologie des Modèles de description a été créée et, son développement opéré par des organismes de normalisation tels que le CEN et l’ISO se poursuit. Ainsi, il fournit une ligne directrice sur les règles communes et les meilleures pratiques pour structurer les données à usage numérique au sein du secteur. Une autre alternative courante à la numérisation des données  consiste à appliquer des systèmes de classification.

Dans cet article, vous trouverez les informations les plus importantes sur la méthodologie des Modèles de description.

Le respect des normes internationales pour définir et structurer les informations produits dans des Modèles de description communs est essentiel pour atteindre un degré plus élevé de numérisation dans l’ensemble du secteur.

Méthodologie des Modèles de description : Les normes internationales et nationales font partie des sources fiables qui aident à définir et à structurer les informations des produits de construction dans des Modèles de description communs qui facilitent à leur tour la numérisation au sein de la construction.

Que représentent les Modèles de description pour les humains et pour les machines ?

Pour l’utilisateur, un Modèle de description est une structure de données commune décrivant les caractéristiques (appelées « propriétés ») d’un objet de construction et ses qualités physiques, selon une source d’information fiable, qu’il s’agisse d’une norme ou d’un règlement.

Pour toute machine, la structure du Modèle de description représente un ensemble de concepts connectés les uns aux autres par diverses relations. En établissant la connectivité entre les concepts à travers des portions de code uniques, une logique spécifique pour les machines s’établie. Elle permet de créer un langage technologique commun, qui aide les logiciels à transmettre des significations de manière cohérente, quelle que soit la langue utilisée dans un pays donné.

Lorsque nous parlons de la méthodologie qui sous-tend les Modèles de description, il existe plusieurs termes techniques qui nécessitent une explication plus détaillée. Il s’agit des objets de construction, des propriétés, des attributs et des groupes de propriétés.

Qu’est-ce qu’un objet de construction ?

Le pré-requis majeur pour définir et créer un Modèle de description est de disposer d’un objet de construction auquel il sera associé.

L’objet de construction identifie l’objet d’intérêt dans un processus de construction et le Modèle de description le décrit plus en détail. Il peut s’agir d’une fenêtre, d’une porte extérieure, d’une isolation en polystyrène expansé (EPS), d’un mur en maçonnerie, entre autres.

Qu’est-ce qu’une propriété, un attribut, un groupe de propriétés ?

On peut considérer une propriété de produit comme le plus petit élément constitutif définissant un produit à usage numérique.

Les propriétés sont des caractéristiques qui décrivent un objet de construction.
Afin de créer une propriété, il est indispensable de définir ses attributs ou « métadonnées » qui décrivent par exemple la quantité physique mesuré par la propriété ou l’unité dans laquelle elle est exprimée. Ainsi, les attributs peuvent être la « mesure », la « valeur », l’« unité », etc. de la propriété.

Définir des propriétés uniques avec divers attributs est une étape très importante qui permet aux logiciels de comparer les valeurs. Par exemple, pour comparer le pourcentage d’absorption d’eau de deux produits.

Enfin, les groupes de propriétés sont simplement des rassemblements qui permettent aux utilisateurs de regrouper des propriétés en fonction d’un certain critère, puis de les réutiliser et de les redistribuer facilement.

Si vous désirez en savoir plus sur les propriétés, les attributs et les principes de connexion établis par la norme EN ISO 23386, lisez notre article de synthèse.

Retour haut de page

Comment les Modèles de description assurent l’interopérabilité et transforment les données en langage interprétable par ordinateur ?

Dans différents pays et au sein de diverses organisations, les caractéristiques (ou propriétés) des produits ne partagent pas la même dénomination, la même orthographe ou la même abréviation. Ainsi, ces informations sont considérées comme différentes par divers logiciels. La méthodologie des Modèles de description tient compte de toutes ces différences.

Pour aider les ordinateurs à comprendre la signification voulue des informations, il est nécessaire de disposer d’un cadre commun de concepts et de relations entre ces concepts.

Noms et concepts : Les ordinateurs ne peuvent pas comparer les valeurs s’ils ne peuvent pas les relier au même concept

Les Modèles de description s’appuient sur un cadre de travail, appelé « dictionnaires de données numériques », qui permet de mapper des concepts similaires à des codes uniques afin que les machines puissent « lire » et « comprendre » une signification commune, quelles que soient les différences sémantiques locales. De cette façon, tous les appareils « sauront » que si par exemple nous recherchons la « transmission thermique », cela signifie la même chose que la « valeur u ».

Il n’y a pas de dictionnaire de données universel disponible dans le monde de la construction. Il existe de nombreux dictionnaires que les organisations de construction créent elles-mêmes. Cependant, ces dictionnaires doivent être interconnectés. Les experts du CEN/TC442/WG4 alignent les normes disponibles afin de garantir que tout dictionnaire puisse stocker les propriétés et leurs attributs de manière cohérente.

Retour haut de page

Les normes, sources de données fiables

Lorsque nous parlons de Modèle de description, il est important de préciser que les sources fiables des caractéristiques (ou propriétés) des produits sont les normes internationales, les normes européennes (par exemple les normes harmonisées), les règlements, les directives, les documents et autres.

Il est également important de souligner qu’il existe une hiérarchie spécifique de ces sources de données fiables, prise en compte dans la structure du Modèle de description. Les sources de données légales, telles que les normes européennes harmonisées, sont prioritaires sur les normes nationales, les normes nationales étant à leur tour prioritaire sur les exigences reconnues par les utilisateurs, comme BREEAM et COBie.

C’est ainsi que les Modèles de description sont créés pour servir de cadre commun à utiliser lors de la gestion des données sur les produits de construction.

Les sources fiables des caractéristiques des produits sont les normes internationales, les normes européennes, les règlements, les directives, les documents et autres. Les Modèles de description servent de cadre commun à utiliser lors de la gestion des données des produits de construction.

Retour haut de page

Quelles normes définissent la méthodologie de création des Modèles de description ?

Les organismes internationaux de normalisation CEN et ISO développent une série de normes pour couvrir la méthodologie de création de Modèles de description. Ces normes sont élaborées dans le cadre des travaux du comité technique 442 du CEN et ont été publiées en 2020 :

  • EN ISO 23386 : Modélisation des information de la construction (BIM) et autres processus numériques utilisés dans la construction – Méthodologie pour décrire, créer et maintenir des propriétés dans des dictionnaires interconnectés ;
  • EN ISO 23387 : Modélisation des information de la construction – Modèles de description pour les objets de construction utilisés dans le cycle de vie de tout bien construit – Concepts et principes.

Si vous désirez en savoir plus sur la norme EN ISO 23386, n’hésitez pas à lire notre article de synthèse et vous pourrez apprendre comment cette norme est intégrée dans la plate-forme de Cobuilder.

Légende : Cliquez sur l’image pour la visualiser en taille réelle.

Retour haut de page

Qu’est-ce qu’une fiche produit ?

Lorsqu’un fabricant complète un Modèle de description, le résultat obtenu est appelée fiche produit. Une fiche produit est un document résumant les performances et les caractéristiques techniques d’une solution constructive – un produit ou un système –, conformément à une réglementation ou une exigence du marché spécifique qui a été intégrée dans le Modèle de description.

En d’autres termes, une fiche produit représente le passeport d’un produit : elle est traçable jusqu’au fabricant et unique pour chaque produit de construction. Les fiches produit permettent à tous les acteurs participant à un processus de construction de bénéficier de données du fabricant qui soient fiables, précises et actualisées.

De plus, les fabricants peuvent intégrer le référentiel qui stocke les informations numériques de leurs produits avec leurs systèmes PIM, DAM ou ERP. Ils peuvent ainsi s’assurer que les données contenues dans les fiches produits sont toujours à jour. Ces dernières peuvent servir de source unique et fiable et les informations qu’elles contiennent peuvent être automatiquement mises à jour dans tout système tiers.

Les fiches produit peuvent être complétées par des données de produits de construction par d’autres acteurs que le fabricant. Elles sont souvent qualifiées de « spécifiques à un projet », car leur auteur peut vérifier l’exactitude des données qu’elles contiennent au moment précis où elles sont créées.

Retour haut de page

Quels avantages apportent les Modèles de description aux acteurs de la construction ?

Après avoir décrit la méthodologie du Modèle de description, nous examinerons les avantages qu’il apporte et comment des données structurées peuvent mener la construction au prochain niveau de numérisation.

L’objectif principal des Modèles de description est de s’assurer que les demandeurs de données produits (par exemple, les propriétaires d’actifs, les architectes, les prescripteurs, les entrepreneurs, les gestionnaires d’installations) et les fournisseurs de données produits (fabricants, distributeurs) échangent des informations sur les produits sur la base des mêmes structures et en u